L’importance des rêves et du réveil

Pendant que nous dormons nous rêvons, tous et toujours. Mais souvent on ne se souvient pas de son rêve au petit matin.

Il s’agit là des activités des corps subtil, affectif et mental. Les rêves sont utiles aux médecins ayurvédiques dans leur diagnostic. Car en Ayurveda, les doshas qui nous constituent agissent sur les rêves et ainsi on peut comprendre ce qui se passe en nous selon la qualité du rêve car il s’agit bien là de notre expression naturelle.

Donc si Vata est ma nature prédominante, mes rêves seront remplis d’activités, de déplacements, de vent, de voyages etc… et si Vata est en déséquilibre il pourra se manifester par des rêves angoissants et terrifiants où la peur dominera.

Si Pitta domine dans ma nature doshique, je rêve d’aventures, d’actions, de tout ce qui donne une énergie forte comme le feu, le soleil, les couleurs, la fougue etc… et s’il est en déséquilibre alors colère, excès et violence peuvent prendre le dessus.

Quant aux rêves où domine Kapha, ils seront posés et sereins, de terre et d’eau, et aussi d’histoire d’amour, de fleurs de nuages… et si Kapha est en déséquilibre il peut entraîner un sommeil très, voir trop lourd !

L’Ayurveda dit des rêves qu ‘ils sont comme un nettoyage des émotions. La façon de se réveiller est déterminante. Car la relaxation profonde du sommeil élimine toutes sortes de fatigues. Donc selon la qualité du sommeil on se lève fatigué ou frais et enthousiaste. Alors même si l’on ne se souvient pas de son rêve il reste une sensation, (fatigue, peur, légèreté, lourdeur) qui nous donnera une indication sur le besoin du moment ; se rafraichir se réchauffer se poser, s’alléger…

L’idéal serait de se réveiller naturellement sans réveil, sans bruit tout en douceur car le corps physique est encore endormi. Se réveiller tout comme la nature et la lumière. De cette manière on peut se souvenir de ses rêves. En restant calme, juste en observant l’état intérieur car cet état d’apaisement facilite la prise de conscience de soi. L’observation se fait beaucoup plus tranquillement avec une véritable objectivité concernant nos actions et nos réactions intérieures.

Après avoir mémoriser les informations on peut se préparer à s’étirer, bailler, sourire à une nouvelle journée…

L’Ayurvéda préconise que les premières heures de la journée devraient être consacrées à l’étude de soi, la méditation, et l’élévation spirituelle. Se lever tôt permet de prendre le temps et de s’offrir une vie sereine et une meilleure santé.

NAMASTE