Le poids idéal selon l’Ayurvéda : Re-connaître son équilibre

« Votre poids actuel est la résultante de votre alimentation, de l’énergie requise par les besoins de votre corps, et de l’aboutissement de millions d’années d’ évolution » et oui !

Depuis des milliers d’ années l’être humain a comme souci principal se nourrir, question de survie, avec une organisation en conséquence, produire, se nourrir, faire des réserves. Ce que le métabolisme du corps à suivi, en produisant de l’ énergie, faisant des réserves…de graisses….Un mécanisme puissamment ancré dans les gènes !

Le poids idéal est une notion très subjective. Décider de faire atteindre à son corps tel ou tel poids doit être une démarche intelligente donc réfléchie sur les tenants et les aboutissants. Comme par exemple expliquer à son corps les raisons valables, de santé , de bien-être, de longévité. L’intelligence de la nature nous habite . Il s’agit donc de réconcilier intelligence et organisme.

Vouloir atteindre son poids idéal dépend de deux choses : identifier les mauvaises habitudes alimentaires (à la base des déséquilibres) afin de pouvoir les éliminer et comprendre où se trouve son propre état d’ équilibre afin d’accepter sa vraie nature et surtout la respecter.

Lorsque l’on parle de surpoids en Ayurvéda, il s’ agit avant tout d’un déséquilibre général de l’organisme (pas seulement en terme de kilos). Et pour l’Ayurvéda, la beauté extérieure dépend de la beauté intérieure qui dépend d’ un équilibre parfait du corps et de l’esprit. Ainsi, le poids idéal correspond au parfait équilibre de l’organisme, à son poids naturel !

Le changement que l’on entreprend doit se faire dans une ouverture d’esprit positive et personnelle, ne pas dépendre d’une influence contextuelle.

L’Ayurveda nomme PRAKRITI notre nature propre, « l’équilibre » avec lequel nous naissons. Savant mélange de trois principes Vata, Pitta et Kapha, nommés « Doshas ». (cf site « A propos/l’Ayurvéda c’est quoi » pour plus de détails).

(On peut répondre au questionnaire Prakriti facilement soi-même (dans des livres ou sur internet), attention toutefois, l’interprétation reste légère par rapport à un véritable bilan ayurvédique effectué par un médecin ayurvédique, lequel pratique un examen du corps physique en parallèle).

En connaissant son propre type ayurvédique, on apprend à réveiller son intelligence intérieure car notre corps tente constamment de synchroniser ses propres rythmes avec ceux de la nature.

Il est essentiel de retenir que le surpoids reflète un déséquilibre général de l’organisme, que le poids naturel résulte d’un équilibre parfait de l’organisme et que perdre des kilos ne créera jamais un état parfait d’équilibre de l’organisme. Et aussi comprendre qu’il s’ agit de s’accepter, sans créer un nouveau soi mais en libérant celui qui est dissimulé, en supprimer les obstacles qui empêchent son épanouissement.

L’Ayurveda proclame la guérison dès lors que l’on retrouve sa vraie nature. Chacun possède la nature qui lui convient, la combinaison parfaite, s’en éloigner c’est se perdre.

(d’après un ouvrage de Deepak Chopra)